top of page

Accès à la conférence "l'éducation initiatique...des peuples d'hier, à l'humanité de demain."

Dernière mise à jour : 5 sept. 2023

3 parties et un peu plus de 8h de vidéo...


Gratitude pour cette conférence et l'initiation qu'elle a été pour moi !


ça y est, les 3 parties de la conférence sont accessibles (à prix libre)...


Il y a un peu plus d'un an, en avril 2022, une illustre école de naturopathie me contacte et me propose de participer à la célébration des diplômes de la centaines de futurs thérapeutes. "Nous sommes intéressés par ce que vous faîtes. Seriez-vous intéressé pour proposer aux 100 élèves un atelier, quelque chose en lien avec la connexion... ça pourrait durer 1h30 maximum?"

Le défi me plaît bien... et, au fil des discussions, je propose une conférence-discussion qui relie les principes du vivant en éducation (pour faire le lien avec la naturopathie).


Bingo, en août 2022, face à un énorme chêne, en plein air, à la suite de conférenciers et autres ateliers en tout genre, je présente "Vers une éducation naturelle et consciente..."





Les retours en direct sont très encourageants. Quelques élèves naturopathes sont intéressés par mes autres propositions...

Je propose la même conférence quelques mois plus tard dans un séminaire militant (et relié aussi à la thérapie) au Bois de L'utopie, à Chabeuil (26).

Les retours sont encore plus édifiants et certains auditeurs me font clairement comprendre qu'ils en veulent plus.



Arrêter de se cacher derrière un mouvement ou un collectif...


Cette première conférence évoque clairement les contenus 8 shields, reliés au mentorat, que j'ai découvert, expérimenté et loué les 4 précédentes années. Je ne vois pas quoi vraiment raconter d'autres... (résistance !).


Et, en même temps, au fil des discussions avec mes proches (et ma communauté de conscience), je comprends que je peux bien plus... C'est comme si, au fond de moi, je ne m'autorisais pas à relier "les contenus 8 shields" à tout le passé d'éducateur que j'avais (25 ans de recherches tout de même) et aux récentes découvertes de conscience collective que j'expérimente depuis un peu plus de 2 ans.


Flash : Je me rends compte que tout au long de mon existence adulte, j'ai pris une habitude curieuse (!), celle de me passionner pour des causes, des mouvements... (éducation populaire, pédagogies actives, permaculture, permaculture humaine, mentorat culturel 8 shields...).

puis, une fois bien appropriés, bien compris, à ne parler "qu'en leur nom"... et non, au mien. Excès d'humilité? Peur de m'approprier, de dévoyer? ... ou tout "simplement", envie inconsciente de ne pas exister par moi-même? C'est tellement plus confortable, aussi, de parler au nom de quelque chose ou de quelqu'un d'autre ! Moins de risque...


Tout ça raisonne alors avec la "quête de vision" que j'ai vécu auprès de La Sagesse du Chêne... et où je me souviens avoir écrit "se satisfaire du vide et du calme"...

Et si je me satisfaisais de tous les enseignements que j'ai reçus... pour être, exister, par moi-même ?



Eric, il faut que tu écrives ton livre !


La quête de vision, c'est un rituel commun à de nombreuses cultures qui est, pour moi, le moment de la naissance de notre conscience... L'entrée dans la période de la manifestation de qui nous sommes : le moment où nous incarnons enfin nos qualités intrinsèques, les plus lumineuses.


Octobre-novembre 2022, mon enseignant, Cristallin vient titiller cette peur intérieure (d'exister) en me suggérant à maintes reprises... d'écrire un livre !

Un livre??!! Moi? Mais pourquoi? (et surtout, sur quoi? et comment?)...

A ce moment-là, cette petite provocation résonne avec ce que des amis m'avaient déjà suggérés sans que je prenne vraiment ça au sérieux.


Gros doute... mais, en même temps, je ne me vois pas "écrire un livre". L'effort et la rigueur que cela demande me dissuadent. Et puis, sur quels sujets? C'est le vide.


La forme...

Le temps s'écoule et le challenge demeure, sans vraiment que je m'y atèle.

Et puis, au hasard (!) d'un appel avec un ami (Gilles-Ivan pour ne pas le nommer), j'évoque la peine que j'ai à me projeter à écrire. "Je n'écris pas moi..." "Je lis peu"... Mais comment je vais faire? Je suis quelqu'un qui écoute... qui pose des questions et ... qui parle !

Gilles-Ivan me parle alors d'un auteur qu'il va aller voir une nouvelle fois. Cet homme, dont j'ai oublié le nom, fait des conférences avec un contenu, un temps de partages (questions-réponses) puis... il en écrit un livre !


ça y est, là ça me parle plus. Parler d'un sujet, créer un contenu, proposer un temps d'échanges... ça, ça me va !




Parler, ok... mais de quoi???


Bien que la forme soit comme plus facile à accepter... la résistance intérieure continue longuement. Je ne vois pas vraiment de quoi je peux parler.

C'est là que Céline entre en jeu... Céline est la femme qui vit avec moi depuis 18 ans ! Elle sait que j'en ai des choses à dire ! Et elle connaît aussi ma petite tendance à "me cacher derrière un mouvement", plutôt qu'à parler de "ma place".


On peut parler beaucoup, mais parle-t-on vraiment de soi?


Pour elle, après ma conférence "vers une éducation naturelle et consciente", il n'y a pas de doute, c'est d'éducation qu'il me faut parler. Tous les deux sommes pris et passionnés par ce sujet...


Il te faut évoquer bien plus que le 8 shields... Fais les liens avec les pédagogies... Fais les ponts entre la posture ancestrale du mentorat et toutes les déviances éducatives contemporaines... Prends appuis sur les valeurs sacrées de nos ancêtres les plus lointains et ajoutes-y l'évolution de conscience de notre humanité, la conscience collective, le miroitement...


C'est son style à Céline... elle n'y va pas par le dos de la cuillère ! Efficace !

Même à moi, pourtant au fond inquiet, ça me parle bien !


Janvier-février 2023, je réserve 3 dates au Bois de l'Utopie, un lieu que je connais bien. Et je prévois un petit comité (20 personnes max), à quelques minutes de Valence, sous les arbres du Bois, apéro dînatoire, prix modique... tout y est.

La première conférence est prévue en avril... la seconde en mai et la dernière en juin...


Une intention claire, un timing... il n'y a plus qu'à !


Les trois parties se dessinent progressivement...

1. Les grandes phases de la vie sous l’angle des rythmes naturels.

2. Les principales énergies qui influencent notre développement naturel.

3. L’éducation initiatique, une histoire de conscience.




Le processus initiatique, comme sujet, et comme vécu, avant et pendant...


J'avais failli oublier (!) mais le but de ces conférences, c'est l'écriture d'un livre !

Il me faut donc penser à enregistrer les évènements et l'idée me vient aussi de proposer cette conférence en visio, à distance. Un outil que je connais bien.


Première soirée, 18 personnes présentes! Le contenu est très proche de la conférence "Vers l'éducation naturelle et consciente". Certains proches sont dans la salle, la soirée est agréable.

L'enregistrement sonore de la soirée échoue car j'ai mal vérifié la puissance des piles du magnétophone (acte manqué?).


Je vais vous faire grâce de tous les détails sur les 3 mois suivants, mais à chaque étape de ce processus, j'ai vécu des moments initiatiques...

Des défis techniques en direct qui m'invitaient à lâcher mes exigences, des retours de participants déstabilisants sur le moment, des coups de blues personnels incompréhensibles alors que tout semblait s'être bien passé après une soirée, le défi du contenu délicat de la seconde partie (qui évoque de belles dualités bien connues), les petits moments d'auto-sabordages par-ci, par-là, bref... le sujet, la forme, et tout "l'invisible" de cette conférence ont été bien connectés aux principes initiatiques !


Et c'est d'ailleurs un des principes de l'éducation initiatique : la personne qui propose une initiation doit avoir conscience qu'elle aussi, va en vivre une ! C'est vérifié !


Après chaque conférence, ou chaque visio, j'ai demandé aux participants de me faire un retour lumineux en mode "Livre d'Or". Gratitude à tous ces mots, toutes ces belles vibrations qui nourrissent ce projet en cours et m'encouragent dans mon propre processus !



Le processus initiatique continue...


Les 3 conférences sont désormais accessibles (à prix libre)...


Il est même possible que je m'essaye à nouveau à proposer ces 3 conférences en présentiel sur d'autres lieux...


Mais un nouveau défi s'en vient pour moi. Vous vous doutez duquel, non?






Comments


bottom of page